Couvreur-zingueur, un métier de haute-voltige ou l’artisan effectue une grande partie de ses journées sur les toits, perché entre terre et ciel. Il peut tirer fierté que l’œuvre de son travail est celui qui s’expose aux plus de regards, et qu’aux compétences manuelles que requiert sa tâche s’ajoutent celles d’un équilibriste. Mais de nombreux risques s’attachent à la pratique de cette profession, contre lesquels peut se prémunir en grande partie l’artisan en adoptant un tenue de sécurité adéquat.

Le couvreur-zingueur

C’est un professionnel du bâtiment qui à la charge de s’occuper de la couverture d’un édifice. Il assure ce faisant la préparation, en fixant la charpente et les supports en bois, avant d’effectuer la pose d’ardoise ou de tuiles sur un comble adapté. Après quoi intervient la mise en place des différents raccords et des scellements de la couverture aux bords du toit.
La spécificité du couvreur-zingueur est l’utilisation des tôles en métal et alliage, et en particulier du zinc. Cet artisan les façonne et les découpe pour en faire des éléments qui viendront s’ajouter à la toiture, tel les gaines d’aérations, le pare-vapeur, la membrane, les gouttières, etc. C’est à lui que revient la tâche de constituer le circuit d’évacuation d’eau, en plus d’assurer l’étanchéité de la couverture.

Les risques du métier

Passant une grande partie de son temps de travail sur les toits, le couvreur-zingueur est exposé au risque de chute. À cela s’ajoute qu’il se trouve ainsi à la merci des intempéries et aux morsures du soleil. La manipulation des tôles et ardoises aux arrêtes tranchantes, l’emploi d’outils perforants, écrasants et coupants (tels que son marteau de couvreur, les scies et les meuleuses), la chute possible des outils et matériaux, sont autant de dangers à prendre en considération dès lors qu’il lui faudra choisir comment s’habiller.

Les vêtements de sécurité adaptés

De la même façon que le couvreur-zingueur met un soin particulier à protéger un bâtiment en composant sa couverture, il se doit de se vêtir de façon à s’offrir une protection optimale. Il privilégiera pendant les jours chauds le port de vêtements légers et aérés capables d’assumer sa protection. De la tête aux pieds. À propos de ces derniers justement, s’impose le choix de baskets de sécurité légères et confortables mais résistantes, conformes aux normes de sécurité S3 HRO SRC. Celles-ci devront être anti-dérapantes pour épargner au couvreur-zingueur le risque de glisser. Est également préconisé le port d’un bermuda de travail, pourvu de poches pouvant accueillir des outils et des renforts, ainsi qu’un tee-shirt ou polo de travail, tout les vêtements de sécurité sont disponible sur le site Modyf.fr par exemple.

Pour résister aux rigueurs de l’hiver, encore davantage ressenties lorsque l’on se trouve sur un toit, le couvreur-zingueur aura la précaution de se vêtir d’un solide pantalon de travail renforcé à l’entrejambe, aux jambes et genoux. Des inserts rétro réfléchissants lui assureront une plus grande visibilité. Le haut du corps sera protégé par un pull polaire, un sweat ou une veste polaire de travail, auxquels peuvent s’ajouter un gilet de travail matelassé. Un manteau en softshell apportera une bonne isolation thermique en plus d’être respirant et confortable. À ne pas oublier, l’emploi de gants, capable de protéger les mains de l’artisan des coupures et des perforations.

Ces moyens individuels de protection, bien qu’efficients, ne pourront garder leur porteur du moindre risque. Le travail en hauteur nécessite la mise en œuvre de moyens collectifs, tels que le bon respect des normes de sécurité des échafaudages, garde-corps et points d’ancrage des harnais. Ainsi qu’une formation continue à la sécurité du travail et aux bonnes pratiques et gestes professionnels.

La législation des chaussures de sécurité

Comment comprendre et respecter la législation du port des chaussures sécurité ? Ces normes établies permettent de différencier les types de chaussures selon les besoins spécifiques des différentes activités, et permettent au porteur de rester en sécurité.